Patrimoine Immatériel, Préservation des Cultures et Citoyenneté

“La mémoire est un ressort essentiel de la créativité : c’est vrai des individus comme des peuples, qui puisent dans leur patrimoine – naturel et culturel, matériel comme immatériel – les repères de leur identité et la source de leur inspiration”

UNESCO

Maison de Sagesse a développé de nombreux projets en faveur des femmes et pour la réhabilitation du patrimoine artisanal et culturel.

En effet, nous nous sommes aperçus en partant en mission pendant des conflits et après des conflits que les enfants étaient abîmés bien évidemment par tout ce qu’ils avaient vu mais aussi par la destruction des bases de la famille, des communautés et de la beauté culturelle.

Les femmes étaient totalement fragilisées, laissées sur le bord du chemin avec leurs enfants pour porter le devenir de l’humanité. Donc tout naturellement, nous avons étendu notre action non seulement aux enfants mais également aux communautés déshéritées et aux femmes.

On peut dire alors que l’on voit par les femmes et les enfants l’idée d’avenir et par la culture et le patrimoine de chaque peuple leur âme et leur histoire. Pour des raisons politiques ou historiques le lien entre la tradition et la jeunesse a été coupé et Maison de Sagesse essaye de le raviver.

On entend par “patrimoine culturel immatériel” les pratiques, représentations et expressions, les connaissances et savoir-faire qui procurent aux communautés, groupes et individus un sentiment d’identité et de continuité. Les instruments, objets, “artefacts” et espaces culturels associés à ces pratiques font partie intégrante de ce patrimoine. Le patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire. La sauvegarde de ce patrimoine est une garantie de la durabilité de la diversité culturelle.

Le patrimoine culturel immatériel se manifeste dans les domaines suivants: les traditions et expressions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers, les savoirs faire liés à l’artisanat traditionnel.

« Les projets de Maison de Sagesse en faveur du patrimoine immatériel se font sous l’égide de l’UNESCO. Le patrimoine immatériel, c’est l’âme d’un pays. Il y a une coupure entre les gens de 70 ans et les gens de 30 ans, cet artisanat magique est en voie de disparition et il est très urgent d’organiser un relais entre les générations. De plus, cela permet de donner, de redonner, une dignité, un savoir-faire et un moyen de subsister à ces populations. »

Denise Fouin, interview Avril 2003

La préservation du patrimoine et de la culture :

– Élaboration d’un programme de sauvegarde des manuscrits sub-sahariens de Djenné en collaboration avec le Ministère de la Culture du Mali et la délégation de l’Unesco pour le Mali, la Bibliothèque Nationale de France et la Bibliothèque Nationale de Marseille

– Bulgarie : Sauvegarde de l’artisanat et la musique traditionnelle

– Laos : Broderie traditionnelle au fil d’Or, film réalisé avec le CNRS

– République Dominicaine : Broderie et ébénisterie traditionnelle Haïtienne

Le respect des Droits de l’Homme et de la citoyenneté :

Programme de légalisation des enfants nés sans état civil, leur permettant un accès aux soins et à l’éducation :

– République Dominicaine : programme de légalisation des enfants nés en République Dominicaine de parents haïtiens, 150 enfants légalisés

– Madagascar : 16 850 enfants légalisés